Need Coffee (4)

Publié le par pierre alex

J'avais déjà parlé de Yoyogi Uehara, j'avais  déjà montré quelques cafés, mais je n'ai pas encore évoqué le meilleur café de Yoyogi Uehara. Une injustice que je répare à l'instant.
Dish, c'est le nom du bar. Ouvert de midi à 3h du matin, on y mange des tartes à la viande, des salades, tout un tas d'entrée et de pâtes à l'italienne,  sans oublier le meilleur. Une crème brûlée dont même maman , pourtant fort exigente à ce sujet, se régalerait.  Un véritable délice.
Ce bistrot est un peu ma deuxième maison, je vais souvent y boire un ice coffee ou une kirin avant de rentrer dans mes neuf mètre carrés disputer mon espace vital avec les cafards et tout un tas de bestioles qui habitent dans ma piaule sans payer le loyer.
Ces temps-ci je me pose beaucoup de questions sur la suite à donner à mon expatriation japonaise. Mon travail, s'il me permet de vivre plutôt bien, ne me procure pas une énorme motivation, mon apprentissage de la langue se révèle fastidieux, mes amis me manquent ainsi que mes chers parents et ma non moins chère soeur, que j'ai eu le plaisir d'accueillir ici il y a peu. Spéciale dédicace.
En gros, je me demande si je dois me trouver un autre travail de designer produit, continuer dans mon agence jusqu'à ce que toute motivation m'ait définitivement abandonnée, partir enseigner le français dans le nord du Japon, fonder une famille ou continuer mon exil politique post diplôme sous d'autres cieux.
Dans ces moments d'extrême confusion et de doutes profond, un petit passage au Dish ne fait jamais de mal.
Sur un mur, la plus grande tâche de café du monde, soigneusement encadrée, se déroule sur 8 panneaux. De l'autre, cette espèce de fresque révolutionnaire post communiste qui m'évoque, allez savoir pourquoi, des militants d'action directe ou de la faction armée rouge.
De quoi puiser l'inspiration et l'énergie nécessaire à la journée de demain. 

Publié dans métaphysique

Commenter cet article

Twinkle 22/08/2008 19:50

Comme quoi beaucoup de monde se pose les mêmes questions...Seul consigne: suivre ses rêves, tu en as sûrement un assez grand pour te montrer le chemin :-)

pierre alex 24/08/2008 17:34


Salut,
C'est un excellent conseil que je vais essayer de suivre ^^
J'ai rencontré un vieux designer japonais samedi.
Très très intéressant , le bonhomme. Il a inventé l'appareil photo jetable et maintenant il fait du design global, développement de zones locales, commerce équitable, etc....
Ce qu'il m'a raconté m'a étonné, et il m'a bien motivé .
Je vais essayer de me lancer dans des petits tafs en free lance,
on verra bien.
Merci en tous cas pour les commentaires,
A bientôt,
Pierre.


elise 17/08/2008 14:52

aime bien mais comprend pas pourquoi ils n'ont pas l'air en colère ou un peu hargneux. on dirait qu'ils sont genre dans la rue ou qu'il attendent le métro.

décidemment, rien n'est pareil au pays du soleil levant.

pierre alex 24/08/2008 17:52


Ah élise,
C'est parce qu'ils savent qu'ils vont gagner qu'ils ne sont pas en colère.
Ou alors, c'est parce que ce soir il y a Prison Break à la télé ^^


elise 15/08/2008 19:11

maintenant c'est nul, je relis et c'est nul, l'effet est complètement fouaré et en plus je m'enfonce.
zut, tiens.

pierre alex 16/08/2008 16:54


Mais non élise, mais non tu ne t'enfonces pas ^^
Ca me fait TOUJOURS plaisir d'avoir de tes nouvelles et de rire à tes blagues, même les moins bien sont toujours très bien.
Tu aimes bien la fresque des jeunesses révolutionnaires?


elise 15/08/2008 19:09

rrrh, non, je voulais dire :
HOP hop hop!
bah oui on pense à toi.

(pour faire comme pascal, mais je me suis trompée)

elise 15/08/2008 19:06

oh, oh, oh.
bah oui on pense à toi.

je me disais l'autre jour,
quand on ne sait pas ce qu'il faut faire,
il y a deux solutions :
- attendre, mais c'est long des fois.
ou bien : le faire, n'importe quoi mais le faire.

donc finalement tu n'as plus que deux choix.(hi,hi)

aïh, hi, aïh, ho, on rentre du boulot.
bisous.
élise.