Fujisawa : volontaires

Publié le par pierre alex



Je donne régulièrement des cours de français à Fujisawa, à une heure de train de Shinjuku, sur la ligne Odakyu. C'est là-bas que j'ai croisé ces "volontaires", membres d'une association, qui déployaient bannières et banderoles et tractaient activement. Je leur ai demandé ce qu'il faisait, et une dame m'a gentiment expliqué qu'ils militaient contre l'alcool et la cigarette chez les jeunes.

On croise souvent ce genre d'associations, dans différents quartiers de Tokyo. A Shibuya, il s'agit de nettoyer les rues "jonchées" de mégots et d'emballage (ici, la tolérance pour la saleté est proche de zéro).

Je me demande quand même si ces citoyens "citoyens" n'ont pas autre chose à faire de leur maigre temps libre que d'empêcher les autres de salire, boire ou fumer. Quitte à s'engager activement pour une bonne cause, ils pourraient militer pour l'arrêt de la chasse à la baleine, une alternative anarcho autonome, ou contre la fermeture des Sentos, ces bains publics si agréables.

Je ne les aime pas trop, ces espèces de vieux moralistes, qui après avoir passé une bonne partie de leur vie à s'ennuyer, se structurent et s'activent pour donner mauvaise conscience aux autres. Et se faisant, reproduisent les hiérarchies et les contraintes qu'ils subissent au travail. En somme, ils en redemandent.

Je préfère passer ma route.


Publié dans ambiances

Commenter cet article

Flo 19/03/2009 04:40

Les grèves auraient-elles même touché les bloggeurs nipponistes?...
Quelles sont vos revendications pour permettre la reprise de la production de mots et croquis?
Mozécroki!

charlotte 06/03/2009 19:14

je crois avoir relevé une petite erreur : apparemment, ce ne sont pas des "espèces de vieux moralistes" comme une expression presque convenue le laisserait entendre, mais malheureusement des "espèces de jeunes moralistes"... quelle tristesse!
bises

pierre alex 22/03/2009 15:18


Je ne voudrais pas aiguiser les conflits entre génération, je corrige donc mon texte immédiatement ^^
Bisous!


Zavie 23/02/2009 17:05

Salut,

Je m'étais faite une réflexion similaire en voyant une scène d'un anime dans laquelle une lycéenne faisait respecter le règlement avec zèle. Oh bien sûr il s'agit d'une fiction, avec son lot de symbolique, a fortiori dans un anime, mais j'ai trouvé cela révélateur.

Plus amusant, j'ai vu des signes de cela apparaître également dans un drama mettant en scène un gang. J'ai trouvé cela ironique de représenter des jeunes rebelles répétant malgré eux ce modèle hiérarchique du travail. Était-ce aussi malgré le scénariste lui-même ?

pierre alex 22/03/2009 15:17


Un seul mot :
Dotouku !