Vers Hokkaido (quatrième étape)

Publié le par pierre alex




Le ferry m'a finalement amené à Tomikomai.
A bord, un groupe folklorique d'Aïnous. Le grand père m'a demandé d'où je venais, et sa petite fille, casquette des yankees, a traduit toute la conversation en anglais. C'est elle qui m'a raconté qu'ils formaient un groupe folklorique, et qu'ils revenaient d'une tournée en métropole.
J'ai rencontré deux autres voyageurs, dont un philosophe. Keiichi parlait français, et il regrettait les Happy Hours des rades de Strasbourg dont il fréquentait l'université. Pourquoi la France?
" Et mec tu déconnes? Parce que c'était gratuit! Je viens de la campagne, personne ne va à l'université chez nous."
Taka, lui, était auto stoppeur professionnel, et il m'a enseigné quelques trucs. Il remontait d'Hiroshima, où il était descendu pour aller cherche du pain chez un ami boulanger. Les deux sont chômeurs. C'est la première fois que j'en rencontre dans ce pays. Ca me fait plaisir. Keiichi vend des PC sur internet. Taka, je ne sais pas.
En débarquant, Keiichi nous a conduits jusqu'à Sapporo dans sa honda civic 1991.
On s'est dit au-revoir, et j'ai appelé Kota, un ami rencontré à Tokyo, et qui a décidé de retourner vivre à Hokkaido.
Il m'a hébergé quelques jours, et on s'est fait une belle excursion dans les montagnes, plus au nord.
Honsen et randonnée.
Les vacances, quoi.


Publié dans ambiances

Commenter cet article

Alyashooka 17/11/2009 00:46


Et bien je compte aller un peut partout, mais un bon mois à Tokyo pour la saison des pluies de Juin.
Du coup j'aurais Mai et Juillet pour itinérer au gré des "recommandations". Pour le moment je suis juste certain de passer par Gunkanjima.
Mais le but du voyage est de réaliser un reportage sur le potentiel d'innovation du pays.


pierre alex 20/11/2009 13:32


Cool, tu vas te faire plaisir ^^


Alyashooka 13/11/2009 19:54


Et sinon, quel sont les Trucs que t'à enseigné Taka, l'autostoppeur professionnel ?
Ca m'intéresse car je vais certainement en avoir besoin :)


pierre alex 15/11/2009 04:13


^Bah pour les routes, il recommande beaucoup l'autoroute avec les stations services. Faire des panneaux pour dire ou tu vas en Kanjis (les kanas sont peut utilisés pour les noms des villes.) Parler
avec des gens qui s'arrêtent, et éventuellement se faire "recommander" par eux ^^
J'espère que tout va bien se passer pour toi, tu comptes aller où?


Zavie 05/11/2009 16:29


Il fallait lire "au temps pour moi", bien entendu.


pierre alex 05/11/2009 17:16


C'est en temps dû.


Zavie 05/11/2009 16:28


Oui au temps pour moins, j'ai fait une grosse confusion publique/gratuit. Mais tu as tout même compris mon propos je pense.


pierre alex 05/11/2009 17:15


Oui, j'avais compris je pense, mais moi ce qui m'étonne c'est que du public puisse être payant.


Zavie 04/11/2009 23:12


Je viens de prendre une claque en lisant cette réplique de ton expat Strasbourgeois. Je connaissais déjà quelques travers de l'éducation japonaise, et je suis par principe contre l'absence
d'enseignement public, mais je pensais naïvement que les gens faisaient avec. Sa généralisation fait vraiment mal.


pierre 05/11/2009 12:51


Salut Zavie,
Alors quelques précisions.
Il existe un système d'université public au Japon (la prestigieuse université Todai est publique) mais ce n'est pas gratuit. Néanmoins, comme aux Etats Unis, beaucoup de jeunes contractent un prêt
pour payer leurs études. Enfin, beaucoup travaillent pour payer leurs études. Les jobs étudiants sont des baitos, j'adore parce que ça vient de l'allemand arbeiten (travailler) et c'est une drôle
de coincidence ^^
Au plaisir,
Pierre.