Un jour au toit du monde...

Publié le par pierre alex





Vous connaissez le bar de "Lost in translation", où Bill Murray traîne ses guêtres?
Et bien des endroits comme ça il y en a partout à Tokyo.
Calés en haut des tours, des espaces un peu lounge, très "classe affaire", et qui pratiquent des tarifs loin d'être délirants. La ville s'étend sur des kilomètres, on n'en cerne pas les limites. C'est comme si elle n'en avait pas. Tokyo, mégapole infinie.
Puis, on change d'optique. On passe du grand angle au zoom, et on observe ces îlots de bois qui se développent comme une gangraine au pied des gratte ciels. En fait les limites de Tokyo, elles ne sont pas à l'extérieurs. Il faut les chercher dans la ville.
Je repense à cette phrase du rappeur Médine, dans "Rappeur de Force", sur la compile "Illégale Radio" :
"Un jour au toit du monde, l'autre au pied des tours"...
clip de médine

Publié dans métaphysique

Commenter cet article

pascal 05/05/2008 19:31

alors la! je dis chapeau! quelle chance d'aller dans ce pays et surtout dans cette ville! j'en rêve!
et quelle maîtrise graphique!!!
puis je vous mettre dans mes liens préférés?

pierre alex 05/05/2008 19:48


Merci beaucoup!
J'avoue que j'ai quelques problèmes sur les personnages quand même ^^
Avec plaisir, pour le lien. Je vais d'ailleurs si vous le permettez, vous ajouter moi aussi !